Get Social With Us
rassemblement préparateurs motos

PRÉPARATEUR MOTO ET VOITURE : LA NAISSANCE D’UN MÉTIER ET DE SA MÉDIATISATION

L’apparition des premières motos modifiées de style bob-job en 1930-40 amorce la naissance du métier de préparateur moto et voiture. Cette première volonté de transformer des Harley, BSA, Indian pour des courses sur tracks, s’étend progressivement en dehors des pistes pour former un mouvement de pure recherche esthétique. Une recherche qui va vite devenir aussi importante que la dimension fonctionnelle de ces engins motorisés.

 

Les voitures customisées (Hot Rod) sont les principaux véhicules modifiés de cette culture florissante. Mais certains préparateurs se risquent également sur des 2 roues. Cependant le custom moto reste une pratique marginale à l’époque.

Avec leurs styles très personnels, ces premiers préparateurs posent les bases de la scène custom et hot rod, participant ainsi à l’émergence d’un nouveau métier aux Etats-Unis.

 

Trend-book-160-hot-rod-1958-annualpreparateur-moto-1946-working-knuckle-head

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1948, LE DÉBUT D’UNE MÉDIATISATION POUR LES PRÉPARATEURS MOTOS ET VOITURES

 

moto-custom-Hot-rod-exhibition-1948Wally Parks, seul employé de la « Southern Californie Timing Association » en charge de surveiller les courses de dragster ou de vitesse sur les bandes d’asphaltes et les célèbres lacs séchés de Muroc et de Bonneville, décide en janvier 1948, d’organiser le premier rassemblement de voitures et de motos custom des Etats-Unis à l’Armory Exposition Park de Los Angeles. Cet évènement remporte un vrai succès, 55 000 visiteurs se bousculent pour découvrir ces étranges machines. Le programme imprimé pour l’évènement deviendra même le premier numéro du célèbre « Hot Rod Magazine », publié par Robert E.Pettersen (fondateur de la revue). Le public parle alors d’engins incroyables à découvrir. Ce salon est à l’origine d’un vrai boom pour la culture custom à travers les Etats-Unis et pour la reconnaissance du savoir-faire des préparateurs motos et voitures.


 

 

 

 

 

 

LE PHÉNOMÈNE CUSTOM ET HOT ROD S’ÉTEND AU NIVEAU NATIONAL

 

article-preparateur-moto-cycle-magazine-1958Les salons se propagent dans les plus grosses villes du pays: the Oakland Roadster Show en 1949, the Detroit Autorama en 1952, etc. Le succès incroyable de ces shows attire l’attention de designers industriels qui s’inspirent des engins customisés pour concevoir les modèles des grands constructeurs (Ford, GM, Chrysler, etc.).

Ces évènements sont fréquentés par de nombreux visiteurs et relayés dans tous les médias, participant ainsi à la diffusion du phénomène custom et de la profession de préparateur moto et voiture à l’échelle nationale.

Même LIFE magazine, qui avait dépeint quelques années auparavant les motards comme des voyous, lors de l’Hollister Gypsy Tour, revient sur ses propos et réalise même des numéros spéciaux consacrés aux motos custom et aux clubs de motards.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ultime consécration : le cinéma reprend le phénomène et popularise ces engins grâce à des films comme L’équipée sauvage avec Marlon Brando ou Easy Rider qui met en scène des choppers signés Ben Hardy, un préparateur moto noir installé à Los Angeles peu cité dans l’histoire malgré le succès planétaire du film de Denis Hopper.

 

preparateur-moto-ben-hardy

easy-rider-choppers-ben-hardy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sources : www.kustomrama.com, selvedgeyard.com (©Scott pommier), le livre The Chopper de Paul d’Orleans, www.dadscyclemags.com

No Comments

Post a Comment